logo blog teleplanete

Comment copier un site WordPress pour une migration facile ?

Avez-vous déjà envisagé de reproduire votre site WordPress préféré pour diverses raisons telles que la sauvegarde, le transfert ou les tests? Le processus de clonage peut sembler technique, mais grâce aux outils et plugins disponibles, cette opération s’avère plus accessible qu’il n’y paraît. Cet article vous guidera étape par étape à travers les méandres de cette tâche, en mettant l’accent sur les bonnes pratiques.

Prérequis avant de copier un site WordPress

Avant de se lancer dans la duplication d’un site WordPress, quelques mesures sont nécessaires pour assurer un processus sans heurt.

    • Tout d’abord, assurez-vous d’avoir un backup de votre site actuel.
    • Sélectionnez un environnement de travaux sécurisé pour réaliser l’opération.
    • Préparez l’accès FTP au site source et au site cible.
    • Gardez sous la main les informations de connexion à la base données MySQL pour les deux sites.

Choix du plugin pour la copie

Plusieurs plugins comme Duplicator, WP Migrate DB, ou UpdraftPlus peuvent vous aider dans cette démarche. Pour la démonstration, nous nous concentrerons sur Duplicator qui est reconnu pour sa fiabilité et sa simplicité d’utilisation.

Étape 1 : Installation du plugin Duplicator
Installez et activez le plugin Duplicator sur votre site WordPress. Une fois activé, un nouvel onglet apparaîtra dans votre admin WordPress.

Étape 2 : Création d’un package
Dans l’onglet Duplicator, cliquez sur « Créer un nouveau » et suivez les instructions pour scanner votre site. À la fin du scan, le plugin vous présentera une liste de contrôle.

Création de l’archive et du fichier installer

Une fois les éventuels problèmes résolus, vous pouvez poursuivre avec la construction du package qui inclura tous vos fichiers et votre base de données. Le package est composé du fichier archive zip et du fichier installer.php.

Étape 3 : Téléchargement des fichiers
Après la construction réussie du package, téléchargez le fichier installer.php ainsi que l’archive zip.

Étape 4 : Transfert vers le nouveau serveur
Utilisez maintenant un client FTP pour transférer les deux fichiers téléchargés vers votre nouveau serveur ou emplacement local.

Mise en place du clone

Avec les fichiers en place sur le nouveau serveur, c’est le moment de procéder à la réplication proprement dite.

Ouverture du fichier installer.php

Ouvrez votre navigateur et accédez à installer.php via l’URL du nouveau domaine ou emplacement suivi de /installer.php. Vous entamerez ainsi le processus d’installation guidé par Duplicator.

Introduction des données de la base de données

Vous devrez créer une nouvelle base de données sur votre nouveau serveur et saisir ses informations dans le processus d’installation de Duplicator (nom de la base de données, utilisateur, mot de passe).

Étape 5 : Lancement de l’installation
Après avoir renseigné toutes les informations demandées, lancez l’installation. Si tout est correct, Duplicator déploiera le site WordPress cloné sur votre nouveau serveur.

Adaptation du nouveau site

Après le déploiement, il est temps de faire des ajustements pour que le site soit pleinement opérationnel.

    • Vérifiez les permalinks et réglez-les si nécessaire.
    • Nettoyez la base de données avec un plugin comme WP-Optimize si vous le jugez nécessaire.
    • Effectuez un test complet du site pour vous assurer que tout fonctionne comme prévu.

Tableau comparatif des plugins de migration

Plugin Facilité d’utilisation Caractéristiques
Duplicator Facilité Packages complets, support de grandes tailles
WP Migrate DB Intermédiaire Spécialisé dans la migration de bases de données
UpdraftPlus Facile Backup et restauration, options premium

Pour conclure, la duplication d’un site WordPress n’a rien de sorcier avec les outils adaptés. Il suffit de suivre les étapes méthodiquement et de vérifier chacun de vos mouvements. Une fois maîtrisée, cette compétence devient un véritable atout pour gérer, migrer ou sauvegarder vos sites WordPress de manière autonome. Cependant, gardez en tête que chaque site est unique, alors restez prudents et ne manquez pas de tester soigneusement après chaque migration pour vous assurer que tout fonctionne parfaitement.

Rate this post
Facebook
Twitter
Email
Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Retour en haut